Biographie de

Yoann Gillet

  • Député du Gard
    – Vice-président du groupe RN
    – Membre de la commission des lois
    – Membre de la délégation aux collectivités territoriales 
  • Conseiller régional d’Occitanie
    – Membre de la commission des finances
    – Membre de la commission formation professionnelle 
  • Délégué départemental du RN du Gard
  • Membre du conseil national du RN


Auparavant Directeur régional de société (gestion de 39 points de vente sur l’ensemble du territoire national), Yoann Gillet a une forte expérience du management, du droit social, du commerce et de la gestion. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est très sensible aux questions du développement économique. Il prône la liberté d’entreprendre et la fin du matraquage fiscal de ceux qui osent et développent notre pays. Politiquement engagé à droite en 2007 pour soutenir Nicolas Sarkozy qu’il trouvait à l’époque dynamique et prometteur, Yoann Gillet est très vite revenu de l’homme au Kärcher « parce qu’il ne nous a pas débarrassés de la racaille » et parce qu’il a qui plus est facilité le communautarisme et l’immigration en naturalisant comme les socialistes 150 000 immigrés par an sur 5 ans.


De 2011 à 2014, il occupe des responsabilités bénévoles au Front National du Gard (responsable aux adhésions et à la communication). En 2011, après avoir contribué à la campagne de France Jamet pour les élections régionales, Yoann Gillet participe à l’organisation de la campagne de Julien Sanchez sur le 5e canton Nîmois. La gauche y sera éliminée au 1er tour et Julien Sanchez obtiendra à Nîmes 43% des voix. En 2012, Julien Sanchez choisit cette fois Yoann Gillet comme directeur de campagne aux élections législatives sur la 1ère circonscription du Gard. Le FN accède au second tour (dont il était absent 5 ans plus tôt) et fait presque jeu égal avec Françoise Dumas (PS) et Yvan Lachaud (UDI), député sortant, au 1er tour. Il arrive en tête dans de nombreuses communes.

Soutien acharné de Marine Le Pen, proche de Julien Sanchez, il avait été investi à l’unanimité pour être candidat tête de liste pour les élections municipales de mars 2014 à Nîmes par la commission nationale d’investitures du Front National. La Liste « Nîmes, ville française ! » qu’il a conduite en 2014 a recueilli 24,42% des suffrages au second tour, un score historique pour une élection municipale à Nîmes, plaçant le FN en deuxième position. En avril 2014, il devient le directeur de cabinet de Julien Sanchez, Maire de Beaucaire. Il est l’un des artisans, avec l’équipe municipale, du renouveau de la 4ème ville du département. La gestion de cette ville importante est largement saluée lors des élections intermédiaires (Julien Sanchez a d’ailleurs été réélu en 2020 dès le premier tour avec 60% des voix).

 Le 8 juillet 2014, Marine Le Pen et le bureau politique du Front National le nomme Secrétaire départemental du FN dans le Gard. Il exercera cette fonction pendant 3 ans.

Cette même année, il est élu au Comité Central du Front National (le Parlement interne du parti) lors du XVe congrès du Mouvement. Il y est réélu lors du XVIème congrès (le comité central étant devenu depuis le Conseil National).
En 2015, candidat aux élections départementales, il réalise 49% des voix au second tour.

Quelques mois plus tard, en décembre 2015, candidat sur la liste menée par Louis Aliot et Julien Sanchez aux élections régionales, il est élu conseiller régional d’Occitanie (Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées), nouvelle grande région présidée par la socialiste Carole Delga (PS).

En 2017, il est le mandataire départemental de Marine Le Pen et organise la campagne présidentielle sur le département du Gard.
Cette même année il est désigné candidat aux élections législatives sur la 1ère circonscription du Gard (Nîmes – La Vistrenque – Beaucaire). Il se qualifiera pour le second tour et réalisera près de 46 % face à la députée En Marche (ex-PS). Il réalisera par ailleurs 62% à Beaucaire.

En octobre 2019 il est victime d’une violente agression par des « antifas » alors qu’il se trouve en terrasse d’un bar à Nîmes. Agression qui fera la Une des médias. De nombreux politiques lui apporteront publiquement un soutien (de Marine Le Pen aux cadres de son Mouvement, en passant par Marlène Schiappa).

En 2020 il est à nouveau candidat aux élections municipales à Nîmes et est réélu dans l’opposition municipale.

En 2021, Marine Le Pen le nomme directeur de campagne des élections départementales dans le Gard. Il est lui-même candidat (canton de Nîmes 2). Cette même année il est réélu conseiller régional.

En février 2022, en pleine campagne présidentielle, il est nommé Délégué départemental de la fédération Rassemblement National du Gard.
En juin 2022 il est à nouveau candidat aux élections législatives sur la 1ère circonscription du Gard. Il arrive largement en tête du premier tour et remporte l’élection avec 52% des voix face à Françoise Dumas (En Marche). Il réalise notamment plus de 71% à Beaucaire.

À l’Assemblée Nationale, Marine Le Pen le nomme vice-président du groupe Rassemblement National qu’elle préside.
Il y intègre par ailleurs la prestigieuse commission des Lois constitutionnelles, de la Législation et de l’Administration générale de la République. Il intègre également la délégation aux collectivités territoriales et est nommé membre de l’Union interparlementaire, organisme international regroupant des parlementaires du monde entier.

Yoann Gillet sur CNEWS
Yoann Gillet avec Marine Le Pen
Jordan Bardella à Nîmes pour soutenir la candidature de Yoann Gillet (2020)
Yoann Gillet à l'Assemblée nationale
Julien Sanchez et des élus le soir de la victoire de Yoann Gillet aux élections législatives (2022)
Meeting de Julien Sanchez à Beaucaire lors des élections municipales (2020)
Les 4 députés RN du Gard devant l'Assemblée nationale (2022)
Yoann Gillet lors d'une réunion avec des militants
Conférence de Presse de Jordan Bardella, Julien Sanchez et Yoann Gillet (2022)

Son engagement

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin elit metus, euismod sed augue non, euismod dignissim nisl. Vivamus nec erat pulvinar, tristique dolor a, hendrerit sem. Maecenas venenatis massa lacus, ac hendrerit ipsum egestas viverra. In ut bibendum est. Maecenas neque libero, dapibus sit amet congue vel, posuere vel purus. Curabitur et porta arcu. Fusce porttitor leo eget leo ullamcorper, at pellentesque nisi iaculis. Vivamus eget neque felis. Morbi ornare id velit vel aliquet. Curabitur in libero mauris. In hac habitasse platea dictumst. Morbi condimentum felis enim, id aliquam lacus vestibulum at.

Vestibulum turpis velit, sollicitudin vitae condimentum ut, suscipit luctus ligula. Integer sollicitudin ut purus sit amet luctus. Proin et cursus justo, vel cursus sem. Proin euismod sapien et felis ornare condimentum. Sed molestie egestas enim a malesuada. In dapibus elit ac nunc maximus, eu placerat urna molestie. Etiam blandit mollis erat ac porta. Sed lacinia elit eget tincidunt tempus. Mauris sit amet aliquam neque. Vivamus diam mi, tincidunt eget blandit nec, venenatis sollicitudin tortor. Pellentesque leo leo, tempor laoreet porttitor at, elementum in arcu.

Les collaborateurs de Yoann Gillet

Yoann Gillet est entouré d’une équipe de 4 collaborateurs (1 à l’Assemblée nationale et 3 en circonscription).

Nelson Chaudon

Liana Ghazaryan

Manon Deruem

Lucas Ressier

En circonscriptionNelson Chaudonnelson.chaudon@clb-an.fr04.11.25.02.78
Lucas Ressierlucas.ressier@clb-an.fr06.63.31.76.2204.11.25.02.78
Manon Deruem04.11.25.02.78
À ParisLiana Ghazaryanliana.ghazaryan@clb-an.fr06.60.30.99.7901.40.63.06.27

Député de la 1ère circonscription du Gard, vice-président du groupe Rassemblement National à l’Assemblée nationale, membre de la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République.

Député de la 1ère circonscription du Gard.
Vice-président du groupe Rassemblement National à l’Assemblée Nationale, membre de la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République